Y'a du travail !

Comme prévu Gries ça court, c'est agressif et c'est très adroit...
En début de match un Grenacker répond à un Imhoff mais rapidement les verts se détachent grâce à leur adresse à trois points et ce malgré la bonne entrée en jeu de Grotzinger. + 10 à la fin du premier acte, + 16 à la mi-temps.
Début de 3ème bien meilleur côté Hardtois qui reviennent à 8 points (51-59) grâce en partie au réveil de Sanchez, mais dès l'entame du dernier acte tout le monde a bien compris dans la salle que cette équipe de Gries, malgré son jeune age, n'a absolument pas froid aux yeux et compte bien s'appuyer sur l'expérience acquise la saison dernière pour ne pas plier. 
Et c'est un dunk ravageur de Fischer qui l'a bien fait comprendre à tout le monde.
Un dernier acte qui est véritablement à oublier du côté des hommes de Vasiljevic.
 
À suivre !

 
ASLD Dessenheim-Gries Oberhoffen : 65-96.
Arbitres Mr Scheer et Roussel.
Les quart-temps : 20-30, 14-20 (34-50) 22-16, 9-30.
Dessenheim : 22 paniers dont 2 à 3 points, 19LF/32, 16 fautes dont une antisportive (Fest).
Imhoff 21 (1 à 3 points), Grotzinger 11, Petrovic 9, Sanchez 9 (1 à 3 points) Santoro 6, Kloepfer 5, Fest 2, Bujagic 2, Biskupski.
 
Gries-Oberhoffen : 40 paniers dont 11 à 3 points, 5LF/11, 26 fautes dont une antisportive (Leicht).
Grenacker 23 (3 à 3 points), Fischer 15 (3 à 3 points), Müller 13 (3 à 3 points), Leicht 11 (1 à 3 points), Baye 7 (1 à 3 points), Tawredu 6, Husser 8, Mohr 6, Marmillot 4, Szczepski 3.
 
 
 
 
 
Les autres résultats de la soirée : 
 
Selestat-MPBA : 66-69
Schaeffersheim-Montmorot : 64-89
Jura Salins-Weitbruch : 89-54
Sig-Rixheim : (Remis au 24/10)
Poligny-Furdenheim : 83-77
 

IL EST (enfin) LÀ !!!

Le Covid...les papiers... mais cette fois ça y est : Il est arrivé !
Le poste 5 tant attendu/recherché par Dessenheim a atterri à Bâle-Mulhouse à 15h30 ! Rapidement récupéré à sa sortie de l'avion, le Serbe Bojan Petrovic (32 ans, 2m07, 110kg et qui a principalement joué en Serbie mais aussi au Portugal au Luxembourg et en Allemagne) a directement passé sa visite médicale cet après-midi.
 
Sera-t-il qualifié ce week-end lors de la réception de Gries-Oberhoffen ? Rien n'est moins sûr mais de toutes les façons il sera sur le banc et encouragera ses nouveaux coéquipiers.
 
Quelques liens sur lesquels vous pouvez " cliquer "  pour découvrir un peu mieux le futur point d'ancrage de l'ASLD dans la raquette :
 
 
 
 
 
Entre le coach Slavenko Vasiljevic, Stefan Bujagic et maintenant Bojan Petrovic, le vestiaire de Dessenheim va avoir un accent serbe ces prochains temps ^^ !
 
Bienvenue dans la Hardt Bojan !
 

Changement de programme pour HIrtz ce week-end...

Le BC Hirtzfelden-Reguisheim aurait du rencontrer en match de préparation l'AS Chalampé dimanche prochain : il n'en sera rien.
Après une " mise à jour " du tirage au sort de la Coupe du Crédit-Mutuel la semaine passée, les coéquipiers de Romain Paul (notre photo) devront se rendre à Ruelisheim, au New Basket exactement. 
Il faudra donc remporter ce match dont le coup d'envoi sera donné à 18h30 pour qu'au tour suivant le derby Hardtois prévu début novembre entre le BCHR et Dessenheim 2 soit possible. 
À suivre !
 

Dessenheim : Samedi les choses sérieuses commencent !

Et on démarre la semaine avec Patrick Fest (notre photo), le capitaine de l'équipe première de l'ASLD (et c'est normal ! ) qui a bien voulu répondre à mes questions quelques jours avant la reprise officielle du championnat de France de Nationale 3.
 
H&S :Salut Patrick ! Est-ce que tu peux nous raconter ton parcours ? Je crois savoir qu'il est riche, que tu as été Bas-Rhinois fut un temps (et oui...), et que tu es finalement revenu dans notre bonne vieille Hardt à Dessenheim depuis plusieurs saisons déjà...
 
P.F : Salut Rudy !
Je dirais plutôt que j’ai eu quelques expériences de vie ;)
J’ai commencé le basket à Obersaasheim, club qui n’est plus en activité aujourd'hui. J’ai très rapidement intégré celui de Dessenheim qui est un peu comme ma deuxième maison. J’ai appris toutes les bases du basket auprès de François Kieffer et Dany Clur durant mes années poussins. Puis Sava Stefanovic nous a fait clairement passer un cap en benjamins.
Une fois arrivé en minime j’ai intégré le Pôle espoir ALSACE et j’ai joué pour l’électricité de Strasbourg. Ma première expérience de vie hors du cocon familial ; un mélange entre déceptions et belles aventures.
J’ai décidé ensuite de relever le challenge d’intégrer les cadets régions coachés par Dany, puis Sava et les Séniors 1 à DESS. Cela permettait de se frotter aux adultes tout en jouant avec mes amis en cadets et notamment Didier Brendlé (joueur de la 2) l’un de mes deux meilleurs amis.
Puis les études m’ont rattrapé et j’ai dû chercher un club sur Strasbourg. J’ai fait le choix d’Eckbolsheim car le club voulait monter en Prénat. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec eux tout en validant la 1ère place en promo région. Je n’oublie pas nos sacrées soirées !  
Après ces deux ans, retour à Dessenheim dans le but d’aider le club à retrouver sa place : la N3. La perspective était également de jouer avec mon autre meilleur ami et pas des moindres : Quentin Gutleben.
Les montées ont été dures à obtenir mais ces années-là étaient bel et bien les meilleures. La saison de la montée en N3 reste mon meilleur souvenir à ce jour. On jouait très bien et l’ambiance était incroyable dans la salle et au sein de l’équipe. Mention spéciale à Laurent Minnig qui a dû nous supporter…
Depuis cette montée, nous luttons chaque année pour offrir le meilleur spectacle et le meilleur classement à nos dirigeants et supporters. Le but est d’intégrer nos jeunes progressivement et qu’ils portent haut et fièrement les couleurs de Dessenheim.
 
 
 
Depuis votre accession en N3, rien n'a été simple mais vous avez malgré toutes les embûches (et elles ont été nombreuses) réussis à vous maintenir en championnat de France avec l'ASLD... 
 
Comme tu le dis rien n’est simple à Dessenheim car il ne faut pas oublier que nous sommes un petit village de la Hardt. Malgré cela, année après années, les différents coachs et dirigeants ont su faire un recrutement intelligent et d’une grande qualité : Bateko, Baptiste, Iann, Jean, Kupf, Bryan, etc…
Peu de jeunes intégraient le groupe mais on gardait un noyau dur nous permettant de nous relever à chaque fois. Nous devons rendre sur le terrain l’implication de tous : dirigeants, coach, supporters et jeunes du club. Pour la formation de ces gamins il est essentiel de maintenir notre équipe à ce niveau !
Aujourd’hui nous ouvrons un nouveau chapitre.
 
 
 
 
Février/Mars 2020 arrive la pandémie. Vous étiez soyons honnêtes, vraiment mal engagés pour vous maintenir même si mathématiquement tout était possible bien sûr. Arrêt des championnats, pas de montées/descentes... et Dess est assuré de repartir en N3.
 
Effectivement ce coup d’arrêt a été une chance pour nous même si on aurait pu vraiment s’en passer… La saison a été délicate à jouer avec les blessures de plusieurs d’entre nous. Elles nous auront plombés tout au long de la saison et nous n'avons jamais pu voir ce que cette équipe pouvait réellement réaliser. Un vrai regret pour ma part… Une mention spéciale à Bryan qui lui n’a pas eu le choix et qui a dû arrêter sa saison prématurément ; un vrai coup de bambou.
 
 
 
 
 
Et pourtant quelques semaines plus tard, les défections s'enchainent, des joueurs partent, arrêtent, d'autres se posent des questions... et partent aussi. Comment as-tu vécu cette période ?
 
C’est ce que l’on appelle la fin d’un cycle… Moi-même à la vue de mes blessures fréquentes et de mes douleurs articulaires, j’ai hésité à repartir avec l’équipe 1.
Le  choix qui a été fait par chacun est,  je pense, le plus juste pour eux. Je leur souhaite simplement le meilleur pour la suite, ce sont des gars formidables !
Au début, j’étais vraiment triste de voir la tournure des choses et il me paraissait plus judicieux de recommencer à un niveau inférieur. On a tout de même perdu  80% de notre effectif !
Les dirigeants et Slav (Slavenko Vasiljevic NDLR) se sont démenés pour monter une équipe compétitive en N3. Je suis bien heureux de m’être trompé et de repartir pour une nouvelle année à ce niveau.
En finalité, la fin d’un cycle n’est pas forcément à prendre négativement. Nous avons un effectif rajeuni avec lequel on va pouvoir travailler pendant plusieurs années ! C’est exactement ce qu’il nous faisait défaut les années précédentes.
 
 
 
Il y a 2 semaines, tu as fait un discours devant tes coéquipiers et tes dirigeants. Beaucoup de gens m'en ont parlé. Et tout le monde a été unanime : c'était un discours fort, fédérateur. Tu peux nous en raconter un bout ?
 
Ce discours était simplement le reflet de ce que je ressens. J’ai simplement félicité nos dirigeants pour leur abnégation concernant la mise en place de cet effectif. Cette abnégation devra être notre moteur cette année. J’ai eu un mot pour nos nouveaux joueurs également.
J’ai également précisé que malgré quelques réticences au départ, je suis fier d’aider nos jeunes à grandir !
J’ai donné les axes qui pour moi sont prioritaires pour réussir cette saison et rappelé qu’en tant que joueurs nous avons des droits mais nous avons également des devoirs.
 
 
Toi et Thibaut Stath vous êtes donc les seuls " rescapés " de la saison dernière. Ça fait de vous des " tauliers " ! Et toi il me semble que tu es l'un des plus âgé, si ce n'est LE plus âgé de l'équipe du haut de tes 29 ans ^^. Et capitaine ! Ça en fait des responsabilités ^^.
Vous avez fait une bonne préparation avec beaucoup de résultats positifs. Quel est l'état d'esprit du groupe, comment vit-il  à quelques jours de la reprise du championnat ?
 
Effectivement nous sommes les deux joueurs à poursuivre l’aventure !
J’ai eu chaud cette année puisque Mafal est encore un peu plus vieux que moi :D.
Mon rôle quant à lui ne change pas réellement au sein du groupe :
  • Je donne tout sur le terrain en essayant de gommer mes lacunes.
  • J’essaye de tempérer le groupe et de l'emmener dans un cercle vertueux.
Notre équipe se dessine progressivement et des affinités se développent sur et en-dehors du terrain.  Nous avons des certitudes aujourd’hui, notamment suite au match de jeudi dernier face à Selestat puis celui de samedi contre Arlesheim,  quant à la qualité du groupe. Et nous en aurons encore plus une fois que nous serons au complet. Nous sommes également conscients des axes de progression à travailler. Nous sommes une équipe totalement renouvelée qui a tout de même besoin de temps.
Mais le potentiel de progression est énorme, le groupe travaille dur et je suis persuadé que nous ferons un bel exercice 2020-2021 !
Un petit message également à l’ensemble du public présent malgré une période difficile : MERCI !
Rendez-vous samedi pour la reprise du championnat à domicile face à Gries-Oberhoffen!
 
Merci beaucoup Patrick et on vous souhaite une excellente saison à toi et à l'ASL Dessenheim !
 
Merci à toi ! 
 
 
À suivre !!!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ASL Dessenheim-BC Arlesheim : La Fiche Technique.

Guillaume Grotzinger (16 ans comme son compère Noah Biskupski auteur du 101ème point) et l'ASL Dessenheim ont largement dominé les débats ce samedi soir face aux Suisses de Arlesheim.
 
Un premier quart-temps un peu accroché grace à la superbe réussite des joueurs du Canton de Bâle ( 18 points grace à un 6/6 à 3 points, 0 déchets), ensuite les Hardtois ont déroulé.
 
La saison peut démarrer ! 
 
F.T. : ASL Dessenheim-BC Arlesheim : 104-60.
Arbitres Mr Boucekkine H. et Mr Haller J.
Quart-temps : 26-18, 25-6 (51-24) 26-12, 27-24.
ASLD : 36 paniers dont 10 à 3 points, 22LF/30, 14 fautes.
Grotzinger 24 (1 à 3 points), Ihmoff 18 (4 à 3 points), Santoro 17, Sanchez 13 (1 à 3 points), Biskupski 13 (1 à 3 points), Kloepfer 7 (1 à 3 points), Stath 6 (1 à 3 points), Bujagic 4 (1 à 3 points), Fall 2, Fest. 
BCA : 24 paniers dont 8 à 3 points, 4LF/7, 26 fautes dont 2 antisportives. 2 joueurs éliminés (Ritz et Nzeyimana).
Ritz 12 (2 à 3 points), Shirner 11 (1 à 3 points), Casanova 7 (2 à 3 points), Pacheco 7 (1 à 3 points), Nzeyimana 7, Messerli 5 (1 à 3 points), Badet 4, Blue 3 (1 à 3 points), Abrham 2, Samsoneuf 2.
 

Au programme cette semaine !

Toujours de la préparation, des rencontres et un week-end festif à Dessenheim...
 
On commence avec un petit retour sur ce qu'il s'est passé le week-end dernier :
- Vendredi c'était la première " sortie " de Rumersheim (R2) à Carspach. Et il y a encore du travail, mais c'est tout à fait normal ! Beaucoup de choses à mettre en place entre toutes ces nouvelles coéquipières, l'absence de 3 joueuses majeures (Alviani, Müller, Argast). Une lourde défaite au final (74-44, 41-17 en deuxième période) face à une formation qui évolue une division en-dessous des filles d'Alex Crusson.
 
Un autre calibre les attends mardi à domicile. Les Hardtoises reçoivent l'équipe réserve des Panthères de Mulhouse (Prénationale). Là aussi, le mot d'ordre sera : Travail.
Coup d'envoi à 20h30 à la salle des sports de Rumersheim.
 
-Du côté de l'entente Rustenhart-Rumersheim (DF1), les filles coachées par Jul Walspeck sont allées s'imposer chez les U18 région de Wittenheim. Une victoire au Buzzer grâce à un panier de Camille Hégy (qui avait joué la veille à Carspach) et qui fini meilleure marqueuse de la partie avec 18 points.
 
-Enfin dimanche matin, les masuculins de Rustenhart l'ont emporté face à Sierentz 73-70.
 
Gros évenement aussi le week-end prochain à Dessenheim avec la 17ème fête du Basket du club.
Au programme des rencontres à partir de samedi 14h jusqu'à dimanche 15h, et en point d'orgue une rencontre opposant l'équipe première aux Suisses du BC Arlesheim, qui évolue au troisième échelon nationale du pays de l'Appenzeller et autres fromages à fondue.
Coup d'envoi à 19h30 le samedi !
 
Paëlla au menu de dimanche midi (sur place ou à emporter) au prix de 12 euros. Réservations au 06-62-88-14-79.
 

BC Hirtzfelden-Reguisheim : Travailler dans la continuité..

Nous poursuivons notre tournée des salles de basket Hardtoises en ce début de saison. Nous nous sommes rendus à Réguisheim pour prendre la température au BCHR avec le président Patrick Kupferlé et le coach des seniors Éric Trinidad :
 
H&S : Salut ! Alors comment se passe la reprise ? 
 
P.K : Bien ! On a pu reprendre le chemin des 2 salles fin Aout (Hirtzfelden et Reguisheim), malgré quelques soucis administratifs dus au protocole Covid mais tout est rentré dans l'ordre maintenant.
 
H&S : Comment avez-vous vécu la fin de saison prématurée en mars dernier ?
 
E.T : Franchement, le terme exact c'est : frustration. 
Nous étions dans une excellente dynamique, nous venions d'enchainer 8 victoires de suite, on était remonté à la 2ème place, le calendrier nous était favorable, on aurait pu jouer les barrages d'accession (peut-être face à Kunheim) bref, oui c'est dommage on y croyait mais la crise sanitaire exceptionnelle que nous avons tous vécu/subi en a décidé autrement.
 
H&S : Vous êtes-vous fixé des objectifs à atteindre cette saison ? Quel est l'état d'esprit au BCHR actuellement ?
 
E.T : On veut travailler dans la continuité. Cela fait 6 mois pour certains de mes joueurs qu'ils n'ont pas touché un ballon. Se remettre dans le rythme va forcément être compliqué mais à la vue de ce que l'on a produit entre décembre 2019 et mars 2020, j'ai confiance. On veut remporter des matchs le plus rapidement possible, pour cela il faut bien évidemment que tout le monde joue le jeu, sinon ce sera une saison fade. 

P.K : Nous avons aussi engagé une équipe 2. Elle sera composée de quelques anciens, de joueurs qui n'ont jamais joué en club mais qui veulent se faire plaisir (Manu Wipf, Fabio Inglese) et de U17 (Cyprien Boeglin, Alex Peter, Benjamin Barthly etc...)
 
E.T : Sans oublier Guillaume Landauer qui a déjà intégré le groupe de l'équipe une la saison passée. Pour les autres... la porte est ouverte !
 
H&S : Avez-vous des matchs de préparations à votre programme ?
 
E.T : Rien " d'officiel "pour le moment mais on te tiendra au courant ! 
 
H&S : Ok merci ;) Et bonne saison au BCHR !
 
Une petite info en + au passage : Le BCHR (+10) recevra Dessenheim 2 pour le compte des 8èmes de finales de la coupe du Crédit-Mutuel (première phase) au courant du mois de novembre, le tirage au sort ayant eu lieu en début de semaine.
Un beau petit derby Hardtois comme on aime !
 
À suivre !
 

Rumersheim-Rustenhart : Regarder vers le haut !

Mardi soir on est allé à la séance d'entrainement dirigée par Alex Crusson à Rumersheim, on en a bien sûr profité pour lui poser 2/3 petites questions ! 
 
H&S : Salut Alex ! Alors on résume : Arrêt du championnat au mois de mars, vous êtes alors en Pré-régionale, 2ème au classement mais premier au " Ranking " avec un match de jouer en +. Quelques temps plus tard arrive une bonne nouvelle avec cette accession et donc ce retour en championnat régional por Rumersheim.
Pendant ce temps là en coulisse les dirigeants travaillent à une entente avec Rustenhart, opération qui est donc officielle aujourd'hui.
Quand est-ce que vous avez repris le chemin de la salle ? Et quelles sont tes premières impressions par rapport à ton groupe ?
 
A.C : On a repris dès le 3 aout, et franchement ça se passe très bien. Regarde : aujourd'hui j'ai 16 joueuses à l'entrainement. L'intégration des " nouvelles " se fait très naturellement. J'ai la chance d'avoir parmis celles qui me connaissent déjà des capitaines " bis ", qui relaient parfaitement mon discours auprès des plus jeunes et qui leurs expliquent ce que j'attends d'elles. 
Et puis tu sais avec cette entente j'ai récupéré des joueuses qui ont entre 17 et 20 ans, qui ont véritablement faim de basketball, qui veulent progresser et qui sont très à l'écoute. Que du bonheur.
 
H&S : Objectif cette saison alors ? Maintien ?
 
A.C : Maintien ? Non non Rudy je peux pas dire ça ! Je n'ai jamais commencé une saison en disant à mes joueuses " on joue le maintien ". Les filles auront alors tendance à jouer avec le frein à main, ça n'aurait, à mes yeux, pas de sens.
Non la version officielle c'est : Donner le meilleur et jouer le plus haut possible !
 
H&S : Une série de matchs de préparation est au programme (vendredi à carspach (d1) et mardi face à l'équipe 2 des Panthères de Mulhouse (Prénationale) avant une reprise de championnat le 26 septembre avec la réception de Brumath.  
 
A.C : C'est ça ! Mardi 8 septembre à 20h30 ce sera notre première rencontre à domicile depuis 6 mois ! Et on a hâte de rejouer !
 
H&S : Merci beaucoup Alex et bonne saison à toi et à ton groupe !  
 

Les " mises en jambes " s'enchaînent...

Cet après-midi l'entente Rustenhart-Rumersheim qui évoluera en Pré-Régionale a joué son premier match de préparation face à Sierentz (DF3). 
Une rencontre dont le suspens aura été court puisque la formation de Jul Walspeck menait 20-0 à la fin du premier acte. (Ci-joint le récap...).
Idéal pour trouver des automatismes. Le trio Ramel-Karlankus-Spitz est bien en place et tout le monde a marqué dans cette rencontre côté Hardtois.
 
Chez les garçons Rustenhart s'est incliné de 2 petits points à Sausheim (36-38). Rien d'inquiétant, après 6 mois d'arrêt.
 
Mention spéciale à Dessenheim qui a remporte le tournoi de Vesoul ce dimanche en remportant toutes ses rencontres.
 
Cette semaine nous irons à Rumersheim discuter avec Alex Crusson et ses joueuses, puis nous irons prendre des nouvelles de Hirtz ! 

À suivre ;)
 

Dessenheim-KB 2 : La Fiche Technique.

Dessenheim-KABCA II : 89-64
Quart-temps. 19-22, 18-16 (37-38) 30-15, 22-11.
Arbitres. MM. Kubler et Matos.
Dessenheim : 36 paniers dont 5 à trois points (Imhoff et Fest 2 chacun). 12 lancers francs réussis sur 18. 22 fautes. Grotzinger éliminé.
Imhoff 22, Grotzinger 12, Fest 12, Bujagic 10, Santoro 9, Biskupski 9, Dasylva 8, Stath 5, Maas 2, Pougary.
KABCA II :  21 paniers dont 3 à trois points (Tempé 3). 19 lancers francs sur 26. 16 fautes dont 1 anti sportive et une technique coach. Bensaada 13, Pipisega 12, Tempé 11, M. Bourblanc 11, Beyl 10, Gogniat 5, Selman 2.
 
C'est une équipe de Dessenheim toujours en construction qui a mis une mi-temps pour prendre la mesure d'une formation visiteuse limitée à sept joueurs.
Sanchez et Fall blessés, l'ASLD a encore fait appel à Jean-Pierre Dasylva, qui ne sera pourtant pas Hardtois la saison prochaine. Peut-être que le Croate Stefan Bujagic le sera. Une fois de plus, les satisfactions sont venues de Martin Imhoff, le véritable meneur du groupe et des tous jeunes, Guillaume Grotzinger en tête, dont l'ovation du public après sa cinquième faute n'était de loin pas usurpée.
 
Résumé : D.Clur.
 

Des rencontres de préparation aussi pour Rustenhart et Rumersheim :

Chez les garçons Rustenhart se rendra samedi après-midi à Sausheim pour y rencontrer l'équipe réserve locale : coup d'envoi à 17h, les U17 joueront en " ouverture " à 15h.
 
 
Chez les filles, première apparition pour l'entente Rustenhart-Rumersheim (Pré-régionale) dimanche après-midi à la salle polyvalente de Rustenhart, face à Sierentz à 15h.
 
Du côté de Dessenheim, ce sera vendredi soir à 20h30 face à Kaysersberg 2 (Prénationale).
 
 
N.B. : Si d'autres rencontres se mettent en place ce week-end, une mise à jour des horaires sera réalisée ici-même...
 

Un petit " Dess/KB2/Flammekueche " vendredi soir...

Initialement prévu à Kaysersberg, ce 3ème match de préparation aura finalement lieu à Dessenheim.
 
Dès 19h :
-Tartes flambées : 6€
-Sandwich Merguez-Saucisse blanche : 3€
 
Et une suprise sur le terrain... 
Début du match à 20h30...
 

Dess-SLUC Nancy 2 : 86-67.

 
 
 
Sans Mafal Fall mais avec un Jean-Pierre Da Sylva venu se dégourdir les jambes, Dessenheim et ses jeunes (dont Théo Santoro) l'ont emporté face aux Espoirs du SLUC Nancy.
 
La FT : 

Dessenheim-SLUC Nancy II 86-67.
Quart-temps : 25-21, 12-10 (37-31) 24-16, 25-20.
Arbitres : MM. Haller et Springer.
Dessenheim : 34 paniers dont 6 à trois points. 12 lancers francs réussis sur 22. 16 fautes.
Imhoff 24 (3 à trois points), Sanchez 22, Dasylva 11, Santoro 10, Grotzinger 8, Biskupski 8, Stath 3, Fest, Pougary, Maillard.
Nancy : 27 paniers dont 7 à trois points. 6 lancers francs réussis sur 10. 17 fautes.
Grégoire 24, Mbida 15 (4 à trois points), Colson 14, Kanoute 7, Prudhomme 4, Skoczylas 3, Forest Lo, Picol.
 

Un deuxième match de préparation à domicile ce samedi.

Les espoirs du SLUC Nancy (N3) feront le déplacement dans la Hardt. 
Rendez-vous dès 18h à la salle des sports de Dessenheim. 
L'ASLD proposera à partir de 19h une assiette Kasller/Salade de pomme de terre/Tomates pour 8€.
 
 

Ça fait plaisir !

Du basket, du monde (pour un premier match de préparation et après 4 mois sans basketball le public à véritablement répondu présent), de l'ambiance, des coups de sifflet, des paniers bref : Tout ce qu'on aime on a enfin pu y re-goûter ce samedi !
Et si à la fin du match les Hardtois se sont inclinés, on a tout de même pu apercevoir de bonnes séquences (et des moins bonnes mais c'est tout à fait normal). Slavenko Vasiljevic a dorénavant une bonne base de travail
 
C'est Hugo Sanchez qui a ouvert le score en premier dans cette rencontre après 2 minutes de jeu avec un tir longue distance. Le duo Sanchez-Imhoff (notre photo) s'annonce d'ores et déjà prometteur. 
 
Pour finir, voici la Fiche Technique !
 
Dessenheim-Mulhouse/Pfastatt BA 74-96
Arbitres. MM. Miotto et Boucekkine.
Les quart-temps. 17-28, 28-19, 13-18, 16-31.
Dessenheim. 22 fautes. Eliel et Santoro éliminés. 27 paniers dont 9 à trois points. 11 lancers francs réussis sur  18.
Sanchez Perez 24 (6 à 3 points), Imhoff 23 (2 à 3 points), Fest 11 (1 à 3 points), Fall 7, Santoro 3, Stath 2, Biskupski 2, Cissé 2, Grotzinger,  Eliel, Pougary.
MPBA. 19 fautes. 37 paniers dont 8 à trois points. 14 lancers-francs réussis sur 21.
K. Rawson 15 , Kiowani 15, Soussi 13 (1 à 3 points), Tschamber 12 (1 à 3 points), U. Taczanowski 11 (1 à 3 points), Bertrand 10 (2 à 3 points), Thibedore 10 (1 à 3 points), Diebold 10 (2 à 3 points), M. Taczanowski.
 
À suivre...
 

Dess va remettre la machine en route samedi avec Slavenko Vasiljevic aux commandes.

Samedi à 19h, l'équipe première de l'ASL Dessenheim rencontre le MPBA de Laurent Minnig pour un premier match d'une préparation qui a commencé la semaine passée.
On est allé discuter avec le nouvel entraineur des Hardtois qui, comme les joueurs, a retrouvé le chemin des parquets après une longue période sans basketball.
 
Bonjour Slavenko ! Commençons par le début : quand est-ce que vous avez été contacté par Dessenheim ?
 
S.V. : Mathieu Grenacker m'a appelé début juin pour reprendre l'équipe et honnêtement, en premier lieu, j'ai décliné l'offre parce que je trouvais que c'était un peu tard et que de nombreux départs avaient été annoncé. Je me suis alors dis que ça allait vraiment être compliqué. 
Mais quelques jours après Mathieu est revenu à la charge, il m'a redemandé de réfléchir. Moi de mon côté, j'avais des retours positifs d'un joueur qui avait un profil vraiment interressant. Je n'en dirais pas + pour l'instant, mais en ajoutant à cela les signatures de Martin Imhoff et de Hugo Sanchez en provenance du SLUC Nancy et après avoir dirigé plusieurs séances, j'ai fini par accepter. 
 
H&S : Martin et Hugo, 2 joueurs avec un très fort potentiel mais qui ont été freiné par les blessures la saison passée et qui sont donc là pour se relancer...
 
S.V. : Oui voilà c'est ça. Et je suis très confiant. Martin par exemple travaille beaucoup sur son corps, il fait extrêmement attention à ce qu'il mange, il a une hygiène de vie impeccable, il s'est véritablement remis en question. Même chose pour Hugo.
 
H&S : Et derrière, il y a les petits jeunes de Dess qui poussent...
 
S.V. : Oui, des jeunes qui ont beaucoup de talents, issus de la formation de Dessenheim reconnue et respectée dans le Centre-Alsace. Je suis vraiment ravi de pouvoir travailler avec des jeunes comme eux. C'est très agréable.
 
H&S : Samedi vous rencontrez donc le MPBA. Qu'est ce que l'on peut attendre d'un premier match de prépa comme celui-là à la mi-Août ?
 
S.V. : Ce match sera véritablement une " mise en route ". Ce sera la même chose pour le MPBA.
Ce sera surtout " faire courir ", retoucher le ballon. Il ne faut pas oublier que cette période de confinement que l'on vient de vivre aura duré près de 4 mois. Alors forcément ce sera un plaisir après tout ce temps de retrouver un peu d'opposition. Mais avec mon homologue Laurent Minnig on a trouvé cette date du 15 Août pour relancer les machines. Il n'y aura certainement pas la même intensité que si nous disputions une journée de championnat.
Ce sera aussi l'occasion de rencontrer les supporters !
 
H.S. : Effectivement ! Alors bonne préparation à vous et votre équipe Slavenko et à samedi 19h ;) !
 
 
Parlons un peu du " Protocole Covid " : pas une mince affaire mais nécessaire:
-Les joueurs doivent arriver en tenue directement. Pas de vestiaires ouverts, pas de douches.
-Seuls les joueurs sur le terrain, les arbitres et les coachs (si ils restent debout) seront exemptés de port du masque.
-Les joueurs et le staff technique sur le banc devront obligatoirement le porter.
-Idem pour les supporters.
-Idem pour la table de marque.
-Notons aussi qu'il y aura un sens de circulation unique pour les entrées/sorties.
-Et que dehors il y aura tartes flambées/buvette à foison !
 
Alors...à suivre !!
 
 

Rustenhart-Rumersheim : On va tout vous expliquer !

 
Et on va commencer par ce changement de présidence à la tête de la section basket du C.S.C Rustenhart avec la prise de fonction de Grégoire Diringer, à la place de Solène Merian qui reste malgré tout au comité. Solène qui fait régulièrement la table de marque en Jeep Elite et en Pro B depuis octobre dernier et qui est à une étape d'être officiellement O.T.M. " Haut-Niveau " (il ne lui manque plus qu'une évaluation pratique à passer sur les 4 prévues mais bon, il y a eu le Covid...).
Avec des matchs le week-end et parfois en semaine il était impossible pour elle d'être présente aussi souvent qu'elle l'aurait voulu.
Donc, on peut être originaire de Dessenheim, joueur à Eguisheim et Président de Rust. C'est possible ;) Le tout en allant gravir le Mont-Blanc pendant l'été, chose qu'il réalisera ce week-end.
 
Mais revenons-en à l'entente :
 
1: L'équipe Région :
-Le BC Rumersheim conserve son équipe première, promue en RF2. Cette équipe évoluera dans sa salle, à Rumersheim. 3 joueuses de Rustenhart pourront compléter l'effectif de la formation toujours coachée par Alex Crusson : Manon Hégy, Camille Hégy et Andréa Ramel. Toutes les 3 âgées de - de 21 ans, elles seront titulaires cette saison d'une licence " T ", dite une licence de " mise à disposition ". Grace à cela, elles pourront aussi jouer en équipe 2, qui demain sera " l'entente Rustenhart-Rumersheim", portée par Rustenhart.
Une 4ème joueuse de Rust fera elle aussi partie de l'effectif, mais âgée de plus de 21 ans, Clémentine Demmel a tout simplement signé une mutation à Rumersheim.
 
2 : L'entente Rustenhart-Rumersheim :
Évoluera en Pré-Régionale, portée par le C.S.C.R et qui jouera donc ses rencontres à la salle polyvalente de Rust. Coachée par Jul Walspeck cette équipe sera composée de joueuses de l'équipe 2 de Rumersheim et de joueuses de Rustenhart, dont les 4 précédemment citées. 
 
Enfin en 3 : l'entente Rumersheim-Rustenhart :
Évoluera en DF3, coachée par Delphine Bechtold, composée de joueuses de l'équipe 3 de Rumersheim et de l'équipe 2 de Rustenhart la saison dernière.
 
Alors, pourquoi ce rapprochement ?
 
-Les effectifs : plus fournis et plus denses que la saison passée, les 2 coachs Crusson et Walspeck vont travailler ensemble pour trouver un équilibre commun dans l'intérêt des 2 clubs. Les joueuses de Rustenhart qui ont le potentiel Région, gagnent aussi quelques années d'un coup. Reste à elles d'être bien impliquées/appliquées.
L'équipe 3 de Delphine Bechtold ainsi que l'équipe 2 de Rustenhart qui avaient du mal à être en nombre le dimanche, n'auront plus ce problème la saison prochaine. 
 
-Les entrainements : être basketteur et compétitif en même temps cela oblige à un minimum de rigueur, de présence à l'entrainement. Or, rien n'est simple dans ce monde de brutes ^^, et entre le boulot, les études et le reste il est toujours très compliqué d'avoir un nombre correct de joueuses disponibles en semaine. Là, le problème ne devrait plus se poser et les coachs pourront travailler avec des groupes plus complet.
 
-Les " after-matchs " : On imagine bien dans un futur proche des samedi soir avec en début de soirée l'entente Rustenhart-Rumersheim sur le terrain à 18h, suivi du match de l'équipe Région, le tout galvanisé par l'entente Rumersheim-Rustenhart et les supporters des 2 clubs réunis. On se rappelle de la rencontre aux 125 lancers-francs de la saison passée. Il y avait du bruit. Il devrait y en avoir autant et plus régulièrement cette année.
 
Bref, une entente de raison, portée par des dirigeants et des entraineurs censés, à laquelle les joueuses vont adhérer et les supporters aussi soyons-en certains. 
Est-ce un " One-Shot " (une saison et terminé ?). Pour Grégoire Diringer il n'en est pas question, tout le monde va y trouver son compte, il y aura sûrement un petit temps d'adaptation mais c'est une bonne solution.
 
Des nouvelles de Lisa Lang pour être complet :
Victime d'une rupture des ligaments en début de saison dernière, elle a été opéré avec succès en février dernier. Elle évoluera en Pré-régionale avec l'entente Rust/Rum, lorsqu'elle sera présente puisque elle sera toujours très prise par ses études de médecine. 
 
À suivre !!
 

 

 

Martine Corrado, Présidente de l'ASLD : "Il était impossible pour moi de lâcher l'affaire !".

En Avril dernier, après le gel des championnats pour cause de pandémie, les instances nationales prenaient la décision de ne promouvoir ni de ne reléguer aucun club au terme de la saison 2019-2020.
Dessenheim était donc certain d'évoluer une cinquième saison consécutive en Nationale 3.
Et il faut bien le dire : ce fût un soupir de soulagement pour les joueurs, les dirigeants et les supporters tant la situation était tendue.
Dess trop juste, trop petit, pas assez " tueur " et plombé à certains moments par les absences, les blessures, pointait à l'avant dernière place de la Poule K en février.
 
Rapidement est donc arrivé la fameuse periode " d'intersaison ". Et pour résumer, nous pouvons dire que ce fut mouvementé !
Avec en tout premier lieu, une arrivée : celle de Mafal Fall ! Poste 3/4 très puissant, adroit, adepte de la musulation et du crossfit, passé par Pfastatt mais aussi par le BC Hirtzfelden lors de sa dernière saison en Prénationale (2015-2016).
Une bonne nouvelle pour les Hardtois.
Dans la foulée et pour préparer l'avenir, le jeune Théo Santoro, 20 ans et plus de 2 mètres de haut débarquait en provenance de Rixheim.
Bien !
Malheureusement ensuite est venu le temps des mauvaises nouvelles :
-Jean Freyburger a décidé de prendre la direction de Selestat après n'avoir passé qu'une seule saison dans la Hardt.
-Baptiste Cransac, géné par un genou récalcitrant, a annoncé vouloir prendre du recul.
-Jérôme Kupferlé arrête le basketball. C'est définitif. Ni Riedisheim, ni Hirtzfelden ni aucun autre groupement n'auront la chance de le voir évoluer sous leurs couleurs, malgré tout ce que l'on a pu entendre. Infirmier en réanimation et donc dans l'impossibilité d'être régulièrement aux entrainements et aux matchs, il arrête les frais. Dommage pour tout le monde mais c'est comme ça. 
-Iann Bensaada annonce alors à son tour son départ pour Kaysersberg.
-Enfin les frères Diss...Hardtois depuis toujours, qui ont grandi avec Dessenheim, eux aussi ont annoncé leur départ pour Riedisheim.
-N'oublions pas non plus Bryan Willman qui a dû mettre un terme à sa carrière pour raison médicale en cours de saison.
 
En résumé début juin l'equipe première de Dessenheim était composée de : Patrick Fest, Thibaut Stath, Hugo Chamassi, Joan Kloepfer (suivant ses disponibiltés professionnelles), et les 2 recrues Fall et Santoro.
Il ne manquait plus alors que cette formation se retrouve sans coach. Et ce fut le cas, Laurent Seiler avait lui aussi décidé de prendre du recul avec l'équipe première, tout en restant au club.
 
Plusieurs gros coup de massue il faut bien le dire pour les dirigeants. Mais après une courte période de " digestion ", l'envie et la passion sont revenues.
Rapidement un nouveau coach a été trouvé et c'est Slavenko Vasiljevic qui a hérité du bébé. Passé par le feu FCM en Nationale 2, puis par KB il est titulaire du BE1 et a son réseau.
Toujours dans l'optique de ne rien lacher, décision est prise de nommer Laurent Seiler Directeur Technique des équipes de jeunes (U13/U15/U20 Région) et de travailler spécifiquement à une " passerelle " entre les U20 et l'équipe une. Chez les jeunes il y a du potentiel : Chamassi, Biskupski, Maillard, Groetzinger, Pougary et Melvin Maas (en provenance de Villé et dont le papa s'occupera de l'équipe 2 en Pré-régionale) et donc Santoro. Ils sont au travail depuis plusieurs semaines déjà. 
Une autre bonne nouvelle arrivera alors quelques jours plus tard : la signature de Martin Imhoff, le plus jeune des fils de Benoit, qui évoluait en Nationale 3 au SLUC Nancy la saison dernière et qui a été formé à la JDA (sans oublier ses années " jeunes " à Dessenheim). Martin qui emmènera dans le même temps un de ses coéquipiers du SLUC la saison passée : Hugo Sanchez, 20 ans, 1m94, poste 3.
 
Mais manque tout de même, et comme lors du dernier exercice, un véritable poste 5. Costaud, expérimenté, dur, qui gobe des rebonds, point d'ancrage etc...
Et là, et ben Joker ! Mais un très bon Joker, un Joker tranquille que le club garde bien au chaud en attendant de le sortir au bon moment.
Beaucoup de spéculations et de tention depuis le mois d'avril autours du club présidé par Martine Corrado :
-" J'ai vécu la pire période de ma vie de dirigeante ces dernières semaines. On m'a dit plusieurs fois de laisser tomber, de repartir en Prénat etc... Mais non ! On est en N3, on a des jeunes que arrivent derrière c'est une chance pour eux. 
Après toutes ces annonces de départ et de gros moments de doutes, reconstruire une équipe compétitive est redevenue notre priorité. Et nous commençons à voir le bout du tunnel...".
 
À suivre !